Julie Sas

Born in 1990 in Paris
Lives and works in Paris

— Contact

Design & development : Luuse

About

Julie Sas (1990, Paris), vit et travaille à Paris. Diplômée de la HEAD-Genève en 2015, son travail a été présenté entre autre au Centre d’art contemporain Genève, au Palais de Tokyo, au Kunstpavillon d’Innsbruck, à la librairie Yvon Lambert, à art3, à la Villa Bernasconi et au Salon Jeune Création. Elle est l’auteure de Notes de la rédaction, publié en 2017 aux éditions Héros-Limite. Lauréate des prix « New Heads BNP Paribas Foundation Art Awards 2015 » et « Coup de coeur d’Yvon Lambert » (décerné dans le cadre de l’exposition Jeune Création 2013), elle est accueillie en résidence au Centre d’Art Contemporain Genève ainsi qu’à Air Berlin Alexanderplatz (Pro Helvetia) à Berlin. En 2018, elle participe au « Fellowship Program for Art and Theory » à la Künstlerhaus Büchsenhausen en Autriche. Depuis janvier 2017, elle est membre de The Cheapest University, école expérimentale créée par des artistes, en résidence au Carreau du Temple à Paris en 2017.

À la croisée de l'installation, de l'écriture et de la performance, la pratique artistique de Julie Sas agence des espaces et des situations autour de jeux de sens, de normes et d’identités qui démontrent une tension avec certaines données langagières ou sociales. Elle mobilise un vocabulaire de formes hétérogène et fragmenté, sujet à des réagencements, se manifestant dans des logiques formelles et spatiales souvent circulaires, paradoxales ou génériques. Tendant vers la fiction, ces installations performatives cherchent, en contrepoint de ce filtre de lecture, à problématiser la relation du spectateur à l’oeuvre selon des protocoles visuels, langagiers ou performatifs qui impliquent souvent directement l’espace d’exposition dans sa portée sociale ou politique. Ainsi, aux objets et aux éléments de langage (textuels ou sonores) présents dans ces installations, répondent souvent des situations performatives mettant en perspective certaines formes usuelles de l’exposition - régime du visible, discours de médiation, implication du spectateur,…Ses récents travaux mettent en ce sens en scène des objets et des corps engagés dans des situations codifiées, en lien notamment avec la production de discours publics, des formes de représentation de soi et des exercices de citation. Par des jeux de revers et de basculement des valeurs, ils engagent des processus de désincarnation, d’artificialité et de (de)subjectivation qui s’inscrivent dans une réflexion portée sur des questions d’identité et de représentation. 

Julie Sas (1990, Paris) lives and works in Paris. Her work as been shown, among others, at Centre d’art contemporain Genève, Palais de Tokyo, Kunstpavillon Innsbruck, Yvon Lambert bookshop, art3, Villa Bernasconi and Jeune Création (104). She published Notes de la rédaction in 2017 at Héros-Limite. Winer of « New Heads Art Award 2015 » and « Coup de coeur Yvon Lambert » (Jeune Création 2013), she did artist residencies at Centre d’Art Contemporain Genève and Air Berlin Alexanderplatz (Pro Helvetia). In 2018, she took part in the « Fellowship Program for Art and Theory » at Künstlerhaus Büchsenhausen in Austria. Since 2017, she is co-directing The Cheapest University, an experimental school based in Paris and in residency at Carreau du Temple in 2017.

In her practice, Julie Sas combines installations, writing, performance and collaborative projects, in which she organizes spaces and situations around plays on meanings, norms and identities that demonstrate a tension with certain linguistic or social data. Sas’ recent live installations present bodies involved in codified situations, particularly those linked to the production of public discourse, forms of self-representation, and quotation exercises. Those have led her to start developing long-time research and experimentation on the practice of anonymity and forms of invisibility in art, literature and musical fields.