Julie Sas

Born in 1990 in Paris
Lives and works in Paris

— Contact

Design & development : Luuse

About

    Julie Sas est artiste et autrice. À la croisée de l’installation, de l’écriture et de la performance, sa pratique agence des espaces et des situations autour de jeux de sens, de normes et d’identités qui démontrent une tension avec certaines données langagières ou sociales. Ses récents travaux mettent en scène des objets et des corps engagés dans des situations codifiées, en lien notamment avec la production de discours publics, des formes de représentation de soi et des exercices de citation. Par des jeux de revers et de basculement des valeurs, ils engagent des processus de désincarnation, d’artificialité et de (de)subjectivation qui s’inscrivent dans une réflexion portée sur des questions d’identité et de représentation. 

    Ses recherches actuelles portent sur des formes de diffractions identitaires et des stratégies d’écriture subversives, en particulier depuis des perspectives féministes, dès lors que celles-ci s’inscrivent dans une critique des logiques capitalistes et néo-libérales.

 

    Diplômée de la HEAD-Genève, son travail a été présenté entre autres au Palais de Tokyo, au Centre d’art contemporain Genève, au Kunstpavillon d’Innsbruck, à la librairie Yvon Lambert, à DUUU radio, à art3, et au Salon Jeune Création. Elle est l’autrice de « Notes de la rédaction », publié en 2017 aux éditions Héros-Limite et de « type », publié en 2019 chez DQ Press. Ses textes de poésie ou de théorie paraissent par ailleurs dans diverses revues : Lundi matin, La Vie Manifeste, revue Sabir, revue How to become, revue Escalier. Lauréate des prix « New Heads Art Awards 2015 » et « Coup de coeur d’Yvon Lambert » (décerné dans le cadre de l’exposition Jeune Création 2013), elle est accueillie en résidence au Centre d’Art Contemporain Genève, à Air Berlin Alexanderplatz (Pro Helvetia), à The Watch à Berlin, à Treignac Project, ainsi qu’à DOC à Paris. En 2018, elle est lauréate du « Fellowship Program for Art and Theory » à la Künstlerhaus Büchsenhausen en Autriche. Depuis 2017, elle co-dirige The Cheapest University, une école expérimentale créée par des artistes. 

 

_____________

 

    Julie Sas is an artist and writer based in Paris. In her practice, Julie Sas combines installations, writing, performance and collaborative projects, in which she organizes spaces and situations around plays on meanings, norms and identities that demonstrate a tension with certain linguistic or social data. Sas’ recent live installations present bodies involved in codified situations, particularly those linked to the production of public discourse, forms of self-representation, and quotation exercises. Her current research focuses on forms of identity diffraction and subversive writing strategies, particularly from feminist perspectives, where these are part of a critique of capitalist and neo-liberal logics.

 

    Her work as been shown, among others, at Centre d’art contemporain Genève, Palais de Tokyo, Kunstpavillon Innsbruck, Yvon Lambert bookshop, art3, DOC and Jeune Création (104). She published Notes de la rédaction in 2017 at Héros-Limite Press, as well as "t y p e" (Donna Quixotte Press/The Cheapest University).  Her texts of poetry or theory also appear in various magazines: Lundi matin, La Vie Manifeste, How to become, revue Escalier. Winer of « New Heads Art Award 2015 » and « Coup de coeur Yvon Lambert » (Jeune Création 2013), she did artist residencies at Centre d’Art Contemporain Genève, Air Berlin Alexanderplatz (Pro Helvetia), The Watch (Berlin) and DOC (Paris). In 2018, she took part in the « Fellowship Program for Art and Theory » at Künstlerhaus Büchsenhausen in Austria. Since 2017, she is co-directing The Cheapest University, an experimental school based in Paris and in residency at Carreau du Temple in 2017.